Réutilisation des palettes

Il y a 500 millions de mouvements de palettes en France pour 60 millions de palettes fabriquées et 440 millions de palettes reconditionnées chaque année. La destruction de ces 60 millions de palettes “perdues” par an (une par français…), correspond à 6 000 m3 de bois détruit par jour ouvrable ! (Source : Planetpal étude de Mikaël SACHOT)

La nécessité de recycler ces emballages apparait donc comme une évidence tant au niveau environnemental qu’économique.

L’obligation règlementaire impose (selon le décret N°94-609) que, les détenteurs de déchets d’emballage (palettes, caisses en bois) doivent soit :

  • procéder eux-mêmes à leur valorisation dans des installations agréées selon les modalités décrites aux articles 6 et 7 du décret ;
  • les céder par contrat à l’exploitant d’une installation agréée dans les mêmes conditions ;
  • les céder par contrat à un intermédiaire assurant une activité de transport,

Le fait de jeter ou de brûler à l’air libre les palettes peut être sanctionné par de lourdes amendes.

En réponse à cette réglementation l’ADEME préconise des pistes d’action :

Déchets bois

Privilégier l’utilisation des emballages et palettes consignés repris par les fournisseurs. Négocier avec les fournisseurs la reprise de l’emballage en cas de livraison de matériel.

Emballages non souillés

La réduction des déchets à la source peut passer par les actions suivantes :

  • Optimiser avec les fournisseurs les conditionnements utilisés,
  • Privilégier l’utilisation des emballages réutilisables par exemple des palettes Europe réutilisables plutôt que des palettes non réutilisables,
  • Négocier avec les fournisseurs la reprise de l’emballage en cas de livraison de matériel (système de consigne).

Consignation des palettes

La consignation des palettes de transport des produits de terre cuite largement mise en place chez les fabricants depuis 2012 constitue donc une solution pratique et responsable. A ce jour, l’ensemble du territoire est couvert pour les briques de murs.

Ainsi, les briques de terre cuite circulent maintenant sur des palettes consignées dont la structure a été renforcée et les formats standardisés. Plus solides et plus sûres, elles peuvent effectuer plusieurs rotations.

Une fois retournées sur sites industriels, les palettes sont :

  • vérifiées,
  • réutilisées directement si elles sont intactes,
  • réparées si quelques éléments sont endommagés,
  • ou broyées et utilisées en chaufferie.

La collecte des palettes est effectuée par les transporteurs ou réparateurs. Le négociant dispose le plus souvent d’un outil internet permettant de demander un enlèvement ou de suivre son stock d’emballages consignés.

brique-verte