Performances

Brique de structure (12)

Le système de construction en briques à joints minces permet de traiter efficacement et de façon homogène tous les points singuliers de la maçonnerie grâce à une riche offre d’accessoires. La pose à joint mince permet l’utilisation de faibles quantités de colle donc d’eau et évite l’utilisation d’une bétonnière.

Les chantiers sont propres, rapides, peu bruyants et sans nuisance ni pollution du sol ou de l’atmosphère.

environnementale

La brique de terre cuite est constituée à 100 % de matière première locale, minérale, abondante (argile), prélevée à proximité des usines de transformation.

La filière terre cuite mène depuis plusieurs années une politique active pour réduire l’impact de ses produits et activités sur l’environnement. Par exemple, entre 1990 et 2014, elle est parvenue à une diminution de 37 % de l’énergie nécessaire à la fabrication des produits terre cuite et de 35 % des émissions de CO2 générées par la fabrication des tuiles et briques terre cuite. Des recherches sont menées pour utiliser les sédiments argileux déposés dans les ports, barrages, canaux, estuaires comme matière première complémentaire aux argiles déjà utilisées.

La construction d’un bâtiment en briques ne présente que de très faibles nuisances.  La brique à joint mince et ses accessoires évite l’utilisation d’une bétonnière et permet de traiter tous les points singuliers de la construction. C’est donc un chantier « propre » générant peu de bruit, de poussière et de déchets. Il n’occasionne aucune pollution du sol et de l’atmosphère.

Les performances de résistance et de stabilité de la brique de terre cuite sont connues depuis la nuit des temps. Preuve en est le nombre impressionnant de constructions qui ont traversé les siècles. Matériau de construction le plus utilisé en Europe, la brique de terre cuite fait l’objet d’innovations constantes. Il existe une gamme diversifiée qui permet de répondre à toutes les exigences, esthétiques et techniques.

Dans le cadre du programme Sisbat, une maison en briques de terre cuite – réalisée conformément aux dispositions du DTU 20.1 et de l’Eurocode 8 – a subi des tests sur table vibrante et a résisté sans dommage visible aux sollicitations sismiques les plus sévères.

Une qualité de construction irréprochable, un investissement dans le temps, une garantie supplémentaire contre les aléas climatiques (en cas d’inondation ou de dégât des eaux, la brique conserve, après séchage, toutes ses propriétés initiales). Les briques de terre cuite ne se dégradent pas avec le temps, insensibles aux intempéries et  aux nuisibles (rongeurs, xylophages, etc.). Des arguments qui ne laissent pas de marbre et qui valorisent son patrimoine !

Les murs en briques terre cuite conservent leurs qualités au moins 100 ans (durée de vie indiquée par les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire)
Les murs en briques terre cuite conservent leurs qualités au moins 100 ans (durée de vie indiquée par les Fiches de Déclaration Environnementale et Sanitaire)
Selon les Français, la température idéale à l’intérieur de son logement est de 20 ° C (Sondage Opinion Way « Les Français et le froid », février 2016)
Selon les Français, la température idéale à l’intérieur de son logement est de 20 ° C (Sondage Opinion Way « Les Français et le froid », février 2016)

La brique est le matériau préféré des constructeurs, ce n’est pas un hasard ! Et ses performances thermiques y sont pour beaucoup.

Il existe plusieurs solutions de construction : en briques de 20 cm associées à une isolation par l’intérieur ou l’extérieur (systèmes à isolation rapportée) ou en briques monomur dont les performances d’isolation thermique permettent de s’affranchir de la pose d’une isolation rapportée (système à isolation répartie. Les briques, classées maçonnerie isolante (cf. règles Th-Bat) évitent le recours aux rupteurs de ponts thermiques.

Les alvéoles d’air, associées à l’isolation naturelle de la terre cuite, développent une isolation 3 fois supérieure à une maçonnerie courante.

Pour que la performance thermique des murs ne soit pas diminuée par le mortier de ciment, ces briques se posent sur un joint mince avec un mortier colle adapté et un outil spécifique. Divers accessoires comme les planelles, qui évitent les ponts thermiques au niveau des planchers, les coffres terre cuite pour volets roulants, etc., permettent de créer une enveloppe homogène et de déjà répondre aux exigences des bâtiments à énergie positive, sans mise en œuvre complexe.

Vivre dans une maison ou un logement en briques construits dans le respect de la RT 2012 (la Réglementation Thermique en vigueur qui impose une efficacité énergétique pour toute nouvelle construction), c’est la garantie pour les occupants de vivre dans le confort en toute saison et de limiter les dépenses énergétiques. Lors des fortes chaleurs, la température n’augmente pas de manière excessive à l’intérieur. L’hiver, elle restitue durant la nuit la chaleur emmagasinée pendant la journée. Le système de chauffage est moins sollicité.

Les briques en terre cuite participent à la qualité acoustique des logements. Il existe plusieurs sources de nuisances sonores : bruits extérieurs, bruits intérieurs aériens, bruits intérieurs d’impact). A chaque problème correspond une solution avec la brique de mur ou la brique de cloison. Par exemple, le principe « masse – ressort – masse » est utilisé pour traiter l’acoustique intérieure moyennant la mise en place de double cloison acoustique.

La pollution sonore est un fléau difficile à endiguer. Raison de plus pour que son logement soit un havre de paix, calme et sans décibels indésirables.

Afin que chaque membre de la famille puisse évoluer sans déranger l’autre, l’isolation acoustique est indispensable. Elle doit être adaptée en fonction des zones de la maison : zones jours/ nuits, cellier /pièce à vivre, etc.

Plus de 9 Français sur 10 se disent exposés quotidiennement à un bruit qu’ils jugent excessif (Enquête JNA-Ifop, mars 2016)
Plus de 9 Français sur 10 se disent exposés quotidiennement à un bruit qu’ils jugent excessif (Enquête JNA-Ifop, mars 2016)
Un incendie d'habitation se déclare toutes les 2 minutes en France.
Un incendie d'habitation se déclare toutes les 2 minutes en France.

La brique en terre cuite nécessite du feu pour sa fabrication, un incendie ne peut lui faire de mal : elle est incombustible par nature !

La réglementation est très pointilleuse sur le sujet des risques d’incendie et c’est tant mieux. Par exemple, elle impose que les éléments de structure assurent un certain niveau de stabilité au feu, ce niveau croissant avec l’importance des bâtiments.

Chaque fabricant fait réaliser par des laboratoires agréés des tests et essais quant à la résistance au feu des éléments de construction en terre cuite.

La Directive Produits de Construction exige que les matériaux utilisés puissent assurer la portance pendant une durée déterminée permettant ainsi l’évacuation des occupants ou leur protection en attendant l’arrivée des secours. La brique de terre cuite forte de ces performances résiste donc au feu et assure le temps de portance requis du bâtiment en cas de sinistre. De plus, elle limite la propagation du feu aux bâtiments voisins et des fumées à l’intérieur du bâtiment. C’est rassurant de pouvoir se dire qu’en cas d’incendie, on a le temps de réagir.

Les briques en terre cuite participent à la qualité acoustique des logements. Il existe plusieurs sources de nuisances sonores : bruits extérieurs, bruits intérieurs aériens, bruits intérieurs d’impact). A chaque problème correspond une solution avec la brique de mur ou la brique de cloison. Par exemple, le principe « masse – ressort – masse » est utilisé pour traiter l’acoustique intérieure moyennant la mise en place de double cloison acoustique.

La pollution sonore est un fléau difficile à endiguer. Raison de plus pour que son logement soit un havre de paix, calme et sans décibels indésirables.

Afin que chaque membre de la famille puisse évoluer sans déranger l’autre, l’isolation acoustique est indispensable. Elle doit être adaptée en fonction des zones de la maison : zones jours/ nuits, cellier /pièce à vivre, etc.

Un Français sur 4 souffre d’allergie respiratoire
Un Français sur 4 souffre d’allergie respiratoire
performance-7

Les bâtiments en maçonnerie doivent être constitués de planchers et de murs liaisonnés dans les deux directions horizontales orthogonales, et dans la direction verticale …

Souhaitant accompagner les maîtres d’ouvrage et d’œuvre dans le choix des systèmes constructifs, la Fédération Française des Tuiles et Briques a confié à un bureau d’études thermiques et un économiste de la construction une étude technico-économique portant sur la réalisation d’un bâtiment d’habitation collective R + 3, selon différents modes constructifs …

performance technico-économique