Résistance mécanique et stabilité

La résistance mécanique des briques varie en fonction de sa géométrie et de sa composition de 2,8 à 11 MPa. Ce qui en fait un produit de maçonnerie adapté à tout type de construction allant de la maison individuelle aux immeubles d’habitation collectif.

La brique est ainsi au le meilleur compris technico-économique.

Rappel des unités

  • 1 MPa = 100 tonnes/m2
  • 1 bar = 10 tonnes/m2
  • 1 MPa = 1 N/mm2
  • 1 MPa = 10 bars

Textes applicables :

  • Norme NF DTU 20.1 – ouvrages en maçonnerie de petits éléments – parois et murs
  • Eurocode 6 EN 1996 – calcul des ouvrages en maçonnerie
Rappel des principales dispositions :

La détermination de la résistance caractéristique à la compression de la maçonnerie se fait soit par essais (selon la norme EN 1052-1), soit par calcul en utilisant la formule suivante :

fk = K.f bα.fmβ

fk est la résistance caractéristique à la compression de la maçonnerie, exprimée en N/mm2 ;

K est une constante ;

α, β sont des constantes ;

fb est la caractéristique normalisée moyenne à la compression des éléments, dans la direction de l’effet de l’action appliquée, exprimée en N/mm2 ;

fm est la résistance à la compression du mortier, exprimée en N/mm2.