Circuit court, proximité et économie circulaire

Depuis la matière première jusqu’à la fin de vie du produit ou du bâtiment, la filière terre cuite déploie des programmes de recherche, des innovations techniques dans ses produits, son process de fabrication et logistique et ses modes de pose pour fournir des solutions constructives performantes, accessibles à tous et toujours plus frugales.

95% des produits terre cuite utilisés en France sont produits en France

La France est le 2ème producteur européen de produits terre cuite pour la construction en Europe. La brique terre cuite est aussi le seul matériau de construction qui exporte plus qu’il n’importe : 8% de la production est exportée (Insee, 2020) et 95% des produits terre cuite utilisés en France sont produits en France. Le hasard ? Non… Le fruit de la recherche et des efforts d’une filière particulièrement dynamique et innovante, tant dans la qualité et la technicité des produits qu’en matière de développement durable.

La brique terre cuite, c’est le choix du circuit court et de proximité…

Le choix initial de l’argile est fondamental dans la fabrication des produits. C’est pourquoi, on cherche d’abord la bonne qualité d’argile et on implante le site de fabrication à côté du dépôt argileux jugé apte à devenir un produit terre cuite pour la construction. L’argile ne voyage ainsi pas beaucoup entre son site d’extraction et le site de transformation. Moins de camions sur les routes, c’est aussi moins d’émission de gaz à effet de serre (dont le CO2).

95 % des produits utilisés sur le marché national sont issus d’une production réalisée sur le territoire français. Cet indicateur illustre le lien étroit entre l’industrie de la terre cuite et l’économie de proximité. Un site de fabrication s’implante pour plusieurs décennies dans son territoire. Véritable partenaire engagé de la vie locale, l’industrie de la terre cuite construit une relation durable avec toutes les parties prenantes.

La fabrication de la terre cuite s’inscrit donc naturellement dans un circuit court !

… le choix de l’emploi local et non délocalisable…

La preuve en est, les sites répartis sur l’ensemble du territoire français représentent environ 5 000 emplois directs et 100 000 emplois induits non-délocalisables en fabrication et mise en œuvre, sans compter les réseaux de négoce de proximité. La filière terre cuite contribue ainsi au développement socio-économique des régions où elle est implantée depuis des décennies.

… le choix de la revalorisation, du recyclage et du réemploi

La dynamique de l’économie circulaire et ses principes de revalorisation, recyclage et réemploi sont au cœur des préoccupations des briquetiers.

La Terre cuite est un déchet inerte au sens défini par la réglementation. Les déchets inertes ne se décomposent pas, ne brûlent pas et ne produisent aucune réaction physique ou chimique. Enfin, ils ne détériorent pas d’autres matières en contact de manière préjudiciable à l’environnement ou à la santé humaine.

Le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas ! Frugalité d’usage des ressources, pérennité des constructions, la terre cuite s’inscrit pleinement dans la transition vers l’économie circulaire.

Revalorisation

94 % des déchets de terre cuite sont revalorisés : 55% en comblement, remblaiement, stabilisation de routes, chemins, ou encore terrain de tennis et les 39% restant sont recyclés ou réemployés pour restaurer des monuments historiques, opérer des remaniages de toiture…. (source : 2011, étude par Bio Intelligence Service – Deloitte depuis 2017, étude auprès des couvreurs).

En fabrication, la filière optimise depuis longtemps les matières crues ou cuites qui sont rejetées du process. L’argile crue est remise dans le process et une part des déchets cuits issus de produits non conformes est transformée en chamotte, une poudre de terre cuite qui peut être ensuite utilisée dans le mélange de production. Le reste est utilisé en comblement de carrière ou remblaiement de chemins.

Palettes consignées : une cinquième vie !

Mais il n’y pas que la Terre qui a le droit à une seconde vie, les palettes aussi ! La mise en place d’un système de livraison sur palettes consignées lancée en 2012 en est la preuve. Il y a 500 millions de mouvements de palettes en France pour 60 millions de palettes fabriquées et 440 millions de palettes reconditionnées chaque année. La destruction de ces 60 millions de palettes “perdues” par an (une par français…), correspond à 6 000 m3 de bois détruit par jour ouvrable ! (Source : Planetpal étude de Mikaël SACHOT)

La nécessité de recycler ces palettes apparait donc comme une évidence tant au niveau environnemental qu’économique.
C’est pour cela que les briques circulent maintenant sur des palettes consignées dont la structure a été renforcée et les formats standardisés. Plus solides et plus sûres, elles peuvent assurer 5 à 6 rotations plutôt qu’une seule !

Une fois retournées, les palettes sont : vérifiées, réutilisées directement si elles sont intactes, réparées si quelques éléments sont endommagés, ou broyées et utilisées en chaufferie.

La filière travaille également à imaginer de nouveaux modes de pose qui permettront de dissocier plus facilement les différents éléments constitutifs d’un système constructif pour permettre une meilleure réversibilité des bâtiments.

La construction durable commence avec la construction qui dure !

Enfin, la longue durée de vie du matériau offre des possibilités de reconversion des bâtiments existants, dont la structure reste performante et saine même après plusieurs années. Les projets nombreux de reconversion de sites industriels en logement, locaux d’activité pour startups, lieux de culture en témoignent.

Pour en savoir plus sur la pérennité de la terre cuite, cliquez ici.

Envie d’en savoir plus sur nos engagements pour une construction durable ?

A la FFTB, nous travaillons chaque jour à améliorer nos pratiques pour inscrire notre industrie dans une trajectoire toujours plus vertueusePréserver nos ressources naturellesconstruire un cadre de vie sûr et durable, s’inscrire dans une démarche d’économie circulaire et de proximité, développer un plan pour rendre notre industrie compétitive et décarbonée... nous ne laissons rien au hasard pour donner vie à notre conviction de toujours : nous faisons partie des solutions pour un avenir sain et durable.

Brique terre cuite, c’est simple de faire durable !