logo

Vers une industrie compétitive et décarbonée

Une autre nouveauté de la RE2020 concerne l’évaluation environnementale. Le calcul prend en compte l’ensemble des émissions de GES (gaz à effet de serre) à l’échelle du bâtiment, de la construction à la démolition, sur une durée conventionnelle de 50 ans.

Le calcul de l’analyse de cycle de vie (ACV) additionne les impacts carbone estimés de tous les matériaux et équipements utilisés dans le bâtiment, à partir des FDES (Fiches de Données environnementales et sanitaires) ou PEP (pour les équipements).

La RE2020 établit une trajectoire de réduction du seuil carbone tous les 3 ans à partir de 2022, qui est le seuil correspondant aux pratiques actuelles.

 

Les briquetiers, pleinement conscients des enjeux de réduction des gaz à effet de serre, s’inscrivent dans une trajectoire vers une industrie décarbonée à 2050 (comme défini dans la SNBC- Stratégie Nationale Bas Carbone) :

  • Par l’amélioration continue du process de fabrication (écoconception, diminution des consommations d’énergie, recours aux énergies décarbonées)
  • Par un programme de recherche à l’échelle de l’Europe, piloté par la France, pour utiliser des technologies de rupture (cuisson à l’hydrogène, captage et transformation du CO2, cuisson par micro-ondes, …)

 

IC Construction : Résultats d’études RE2020

Selon les calculs réalisés par différents Bureaux d’Etudes, il apparaît que le Lot 3 structure/ superstructure (murs, dalles, murs de refend, escaliers, balcons…) représente environ 20% de l’IC construction. La brique contribue pour environ 5% à l’IC construction.

Les bâtiments étudiés avec de la brique de structure respectent les seuils 2022 et 2025 tels que définis actuellement.

 

En savoir plus

Simplifiez-vous la RE2020 avec la brique :

C’est simple de faire durable