Conduits de fumée

Brique de conduit de fumée

Les conduits de fumée en terre-cuite s’adaptent à tous les systèmes de chauffage, et plus particulièrement, aux cheminées à foyer ouvert et fermé. Composés de boisseaux en terre cuite, ils résistent naturellement aux hautes températures et à la corrosion, pour répondre aux conditions d’utilisation les plus sévères.

Les équipements au bois ou à biomasse sont des réponses performantes en tant qu’énergie principale  de chauffage. La mise en œuvre d’un conduit de cheminée en boisseau de terre-cuite permet de proposer, dès l’édification du gros-œuvre, une alternative aux énergies classiques.

Les avantages d’une mise en œuvre d’un conduit de fumée

Avoir la possibilité de remplacer le mode de chauffage à tout moment de la vie du bâtiment est une règle de bon sens. Depuis les années 1950, des arrêtés traitent de l’utilisation rationnelle et responsable de l’énergie. Elle permet au particulier l’installation aisée d’un appareil de chauffage au bois  et concourt au développement des énergies renouvelables. Prévoir une alternative énergétique dans un logement principal c’est potentiellement ne pas subir les impacts incontournables suivants :

* Hausse du prix de l’énergie électrique, des combustibles gazeux ou liquides ;

* Surconsommation en période très froide ;

* Absence de chauffage en cas de coupure électrique liée à des intempéries.

Atouts

Les boisseaux terre cuite sont durables, résistants aux feux de cheminée et à la corrosion due aux produits de combustion.

Cotes

Variables selon les usages.

Domaine d’utilisation

Les boisseaux en terre cuite conviennent parfaitement à la réalisation de conduits de fumée pour les foyers ouverts et fermés, les poêles à bois, les chaudières haut rendement.

Mise en œuvre

Simple mais à faire réaliser par les maçons, les boisseaux non isolés se posent dans les espaces chauffés, les boisseaux isolés dans les espaces non chauffés et à l’extérieur.

Mis en œuvre par le maçon en même temps que le gros œuvre, les conduits de fumée  en boisseaux de terre cuite sont installés selon les règles édictées dans le NF DTU 24.1 Travaux de fumisterie. Les boisseaux terre cuite ont toujours répondu aux évolutions réglementaires et normatives (révision du NF DTU 24.1 Travaux de fumisterie, loi sur l’air).

La CAPEB  et la FFTB ont rédigé conjointement un  ouvrage de sensibilisation  et de recommandations pour la mise en œuvre de conduits de cheminée en boisseaux de terre cuite.

Ce guide rappelle le rôle essentiel du maçon dans la réalisation d’un bâti de qualité répondant aux exigences légitimes des futurs occupants. Il est aussi le moyen de valoriser  la mise en œuvre de conduits de fumée  en boisseaux de terre cuite offrant toutes  les garanties en termes de durabilité,  de sécurité et d’esthétique.  Ce guide qui se veut pédagogique rappelle  les règles essentielles à respecter pour  une bonne exécution de l’ouvrage.

Performances

Les boisseaux terre cuite sont résistants, pérennes, et ne nécessitent pas de tubage.

La Marque NF est un critère de choix pour les utilisateurs en attestant, par l’intervention d’un organisme certificateur indépendant des fabricants, de la conformité des produits.

Le simple marquage CE ne signifie pas que le Boisseau Terre Cuite pourra être utilisé dans le cadre de la pose traditionnelle (DTU) des conduits de fumée en France.

Seuls les boisseaux portant la Marque NF « Conduits de fumée en Terre Cuite »  ou une marque équivalente de qualité peuvent, sans essai complémentaire, être mis en œuvre selon les DTU. En l’absence de celle-ci, il faut justifier des performances du lot livré.

Fabricants

RSS
Facebook
Google+
https://www.briques.org/produits/conduits-de-fumee">
YouTube